Photo Les avantages à souscrire à une assurance obsèques

Les avantages à souscrire à une assurance obsèques

Assurance obsèques

En raison de la situation économique actuelle, les frais funéraires ont un grand impact sur le budget de plusieurs familles. Souscrire une assurance obsèques permet au défunt de diminuer les dépenses de ses proches au moment de son décès. Cette nouvelle formule proposée par les compagnies d'assurance ne s'occupe pas seulement des aspects financiers des funérailles. L'assureur peut aussi prendre en charge les diverses formalités administratives liées au décès en tenant compte du type de contrat souscrit par l'adhérent.

Pourquoi souscrire une assurance obsèques ?

L'assurance obsèques consiste pour une compagnie d'assurance à prendre en charge l'aspect financier ainsi qu'administratif des funérailles. Pour l'assuré, elle est un moyen de payer à l'avance les dépenses occasionnées par ses funérailles comme le cercueil, le transport funéraire et les soins de conservation du corps.

Outre l'organisation des funérailles, l'assureur peut également offrir un soutien moral à la famille du défunt lors de sa disparition. Cette prestation dépend surtout des clauses du contrat conclu entre l'assuré et l'assureur. Ce dernier peut aussi s'occuper du rapatriement du corps de l'adhérent s'il est mort dans une autre ville ou dans un pays étranger.

Assurance obsèques : qui sont les bénéficiaires ?

En règle générale, c'est le conjoint de l'assuré qui reçoit le capital affecté à ses obsèques. Pour que l'époux bénéficie du financement de la compagnie d'assurance, il doit être marié légalement avec le défunt. Au moment de la survenance de l'événement, les deux conjoints ne doivent pas être en instance de divorce.

Si l'adhérent n'est pas marié légalement, l'assureur remet l'argent de ses funérailles à son partenaire du pacte civil de solidarité ou à son concubin. Pour jouir de la prestation de l'assureur, le concubin doit avoir le même domicile fiscal que l'adhérent et ne doit pas être engagé avec une autre personne.

À défaut de conjoint, le capital de l'assurance obsèques revient aux enfants du défunt. S'il n'a pas d'enfants, l'assureur remet l'argent à ses parents. L'adhérent peut également stipuler dans son contrat que le bénéficiaire soit une personne morale. Outre les frais funéraires, l'assureur remet également aux ayants-droits du défunt les soldes de ses cotisations s'il y en a. Dans le cas où le reliquat est destiné aux enfants ou aux parents, l'argent est partagé à parts égales entre eux.

Le montant de cotisation d'une assurance obsèques

En France, un habitant dépense en moyenne plus de 3 300 € dans les obsèques de l'un de ses proches. Pour alléger les charges financières de la famille du défunt, de nombreuses compagnies d'assurance dont notamment Filiassur ont mis en place l'assurance obsèques. Ce type de prestation se distingue par la facilité de paiement des cotisations offertes aux adhérents.

En effet, il s'adapte aux budgets de chaque contractant. Pour Filiassur, le taux de cotisation mensuelle avoisine les 8,79 €. L'assureur propose aussi à ses assurés 6 niveaux de garanties qui tournent autour de 1 000 € à 6 000 €. Le paiement de cette cotisation peut s'effectuer mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Si l'assuré a les moyens financiers requis, il peut verser en totalité sa cotisation dès son adhésion.